Slider

Category Archives: Gastronomie

Stomach

Gstaad sous les étoiles

Quand Georges Blanc s’invite à l’Ultima

Bonne nouvelle : cet hiver, pas besoin d’aller s’expatrier à Vonnas pour déguster la cuisine de haut vol de Georges Blanc, le chef burgien prend ses quartiers à Gstaad aux fourneaux du Duchessa.

Pas de doute, on va y filer tout schuss. Trois étoiles au guide Michelin depuis plus de 35 ans, Georges Blanc fait figure de mythe dans la gastrosphère. Et pour ceux qui n’ont pas eu la chance de déguster les créations du chef dans son fief bressans, l’occasion est trop belle. Jusqu’au mois de mars, le grand monsieur prend les commandes du Duchessa, le restaurant gastronomique du très select Ultima Gstaad, boutique hôtel 5 étoiles superior de station la plus huppée des Alpes bernoises. Du restaurant au bar en passant par le room service, seront servis les plats signature du toqué français. Au menu donc son fameux croque-monsieur à la truffe, son omelette norvégienne ou encore ses hamburgers au bœuf de Simmental mais aussi quelques grands classiques de son répertoire comme la Volaille de Bresse AOP sauce Champagne et crêpes vonnassiennes, l’Eclaté de Homard bleu au Vin jaune et morilles ou le Pâté bourgeois en croûte «selon Elisa Blanc», la grand-mère du chef, elle-même étoilée en son temps et sacrée meilleure cuisinière du monde en 1933. Bref, un rendez-vous gastronomique que les skieurs épicuriens ne manqueront sous aucun prétexte.

Duchessa à l’Ultima Gstaad Resort Spa et Résidence, Gsteigstrasse 70, 3780 Gstaad.

Tél. +41 33 748 05 50

www.ultimagstaad.com

B comme bonnard

Au temple de la Street food gourmande

La dernière adresse qui buzze à Lausanne ? C’est l’Instant B, le nouveau fief du chef Serge Labrosse. Au menu, des créations originales inspirées des grands classiques de la cuisine de rue.

Pas de doute, la Street Food a la cote. A l’instar d’Akrame Benallal, Thierry Marx ou Christian Constant, Serge Labrosse, la star des fourneaux romands, se lance dans la cuisine de rue avec l’Instant B, une cantine gastronomique et gourmande, où les foodies pourront se régaler de burgers, club sandwiches et fish & chips aux recettes imaginées par le chef étoilé en personne.   « Avec Serge Labrosse, nous avons souhaité mettre l’accent sur la convivialité en proposant à nos hôtes de vivre des instants gourmands tout au long de la journée autour de produits simples et de plats emblématiques de la cuisine de rue », explique Matthieu Jammers, le maître des lieux. Et, dès la première heure, le ton est donné. A l’entrée du restaurant encore fermé, une roulotte accueille les passants avec du café à l’emporter. C’est l’Instant Breakfast, un moment fugace où l’on sirote un grand cru fair trade sur le chemin du travail. A l’heure du déjeuner, place à l’Instant Burger et autres mets inspirés de la Street Food. Des grands classiques repimpés mais aussi des inédits comme l’Atuna Matata, tartare de thon rouge, mangue, sésame, avocat et mayonnaise au wasabi, le sandwich Canard, figue & brie (pain à la figue, magret de canard, brie, chutney figue, roquette et figue fraîche) ou encore les frites de pomme de terre au parmesan saveur truffe et mayonnaise truffée. Dès 17h30, l’Instant B, organisé autour de son grand bar central, tamise son ambiance pour proposer des soirées afterwork. Au programme ? Tapas, bruschettas et traditionnelles planchettes de charcuteries et fromages, le tout avec une prédilection pour le bio, le local et le home made. « Ce sont, selon l’expression vaudoise, les Instants Bonnards. Des moments de détente où l’on pourra picorer les créations du chef en sirotant un cocktail, un verre de vin ou une bière artisanale de brasseries de la région, comme la brasserie du Mont-Salève. » Bref, une nouvelle place-to-eat à tester au plus vite.

L’Instant B, Rue du petit-Chêne 11, 1003 Lausanne. Tél : 021 312 40 12

www.instantb.ch

 

Fondu(e) d’Inde

Spicy caquelon

La place-to-be hivernale des aventuriers des papilles ? Le Café Calla qui, dans son traditionnel pop-up chalet, s’essaie cette année à un mariage audacieux avec…la fondue indienne. On a testé.

A la GDH, on est fan de saveurs indiennes et véritablement fondu de fondues. La grande nouveauté du pop-up chalet du Mandarin Oriental de cette année n’a donc pas manqué de titiller notre curiosité. En effet, impossible de passer à côté de la création conjointe du maître des lieux, Nasser Jeffane et du chef du Rasoï, Prabu Kalyanasundaram : la fondue indienne. Au programme? Un caquelon de gruyère AOP et vacherin fribourgeois AOP, relevé avec des oignons rouges, du piment vert, du curry et de la coriandre fraîche. Une hérésie, penseront certains et pourtant… On témoigne : aussi audacieux soit-il, le mélange de saveurs fonctionne à merveille et donne du peps à l’intouchable plat national. Quant aux tenants de la tradition, ils opteront pour la classique moitié-moitié, l’émincé de veau et son Rösti ou la très helvète salade Mont-Cervin (mesclun, œuf dur, croûtons, Appenzel et longeolle, vinaigrette à la moutarde de Bénichon) qu’ils dégusteront sur les tables en chêne couvertes de nappes à carreaux rouge et blanc et de bibelots pittoresques. Bref, un voyage entre les Alpes bernoises et les sommets himalayens… le tout, sans quitter les rives du lac. On recommande chaudement.

Jusqu’au 9 mars, Le Chalet by Mo, Café Calla, Mandarin Oriental, 1 Quai Turrettini, 1201 Genève. Tél. 022 909 00 00.

www.mandarinoriental.fr

 

 

La hotte des retardataires

Compte à rebours

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4… Plus que quelques jours pour dénicher les cadeaux qui feront mouche au pied du sapin. Besoin d’un coup de pouce ? On vous livre notre sélection helvète 2017.

Le meilleur de la Suisse

A l’occasion des fêtes, Globus a concocté un coffret cadeau à la suissitude assumée.  Au cœur de la boîte Swiss’best, quelques indispensables : un couteau suisse Victorinox, du chocolat noir aux abricots de Faverger, un économe Rex du label Zena Swiss, un couteau universel Best of Switzerland du label Panorama knife ainsi qu’une figurine en bois en forme de vache de Trauffer et une nappe à carreaux noirs et blancs swissmade.

199 francs

www.globus.ch

Du caviar éthique

« Caviar with life », c’est le slogan de l’entreprise valaisanne Kasperkian. Sa spécificité ? Produire du caviar sans tuer les esturgeons. Baguée et nommée, chaque femelle adulte peut même être parrainée afin que les habitués puissent bénéficier en priorité des œufs de leur protégée.

Dès 89 francs

www.kasperskian.com

Un vermouth valaisan

Apérol, Lillet ou Pimms, les vermouths ont la cote. Alata, le dernier venu est suisse. Rouge ou blanc, il élaboré à partir de vin du Valais fortifié avec une eau-de-vie de raisin dans laquelle macère un mélange de plantes aromatiques (herbes, baies, racines, fleurs, fruits, écorces).

24 francs

www.alata.love

Royal Oak for ever

A l’occasion du lancement de la Royal Oak Frosted Gold, Audemars Piguet signe six boutons de manchette au design inspiré par la montre culte. Même forme octogonale, mêmes vis hexagonales et même motif “Tapisserie”, les modèles en acier inoxydable, or rose ou or jaune raviront les élégants fans d’horlogerie.

Dès 1600 francs

www.audemarspiguet.com

Le poivrier romand

Coup de cœur pour le poivrier Off-Axis de la start-up genevoise Neotus. Sculpté à partir d’une seule pièce de bois, il affiche un design aussi stylé qu’original. Les bois les plus fins et les plus chauds, comme le noyer américain ou le bois de cerisier, ont été utilisés pour contraster avec ses lignes épurées. À l’intérieur ? Un mécanisme réglable en céramique, garanti à vie qui moût non seulement le poivre, mais aussi le sel et les épices.

199,90 francs

www.neotus.ch

 
L’heure responsable

Après avoir brillé chez les stars avec ses diamants et parures éthiques Green Carpet, Chopard étend son process d’or certifié « Fairmined » à son grand classique horloger avec la L.U.C XPS Twist QF FairminedC. Un modèle ultra-plat en or noir, éco-friendly jusque sur son bracelet noir mat, teinté de pigments végétaux.

Prix sur demande

www.chopard.com

La machine à café zurichoise

Détrônera-t-elle ou pas la Nespresso ? Toujours est-il que la machine à café zurichoise Zuriga affiche un design minimaliste des plus réussis et une fabrication swissmade. Et pour ne rien gâcher, elle fait un excellent café en 2 minutes chrono. What else ?

Dès 990 francs

www.zuriga.ch

Le hygge à la genevoise

Dans ce coffret en édition limitée, la manufacture genevoise Caran d’Ache réunit son stylo culte, l’Ecridor, gravé du guillochage Hygge, inspiré des textiles nordiques aux motifs géométriques, deux crayons graphites aux couleurs douces et aux lignes épurées ainsi que deux cahiers de la marque HAY, emblème du design danois contemporain.

185 francs

www.carandache.com

Comme au Bayview

Cappucino de pommes de terre à la truffe, Religieuse de foie gras pomme pruneau, ou encore Bar aux coquillages coulis de cresson, le chef étoilé Michel Roth révèle enfin les secrets de ses plats signature dans un tout nouveau livre dédié aux recettes cultes du Bayview, restaurant gastronomique de l’Hôtel Président Wilson.

« Michel Roth, Président Wilson », Editions Favre, 220 pages

78 francs

www.editionsfavre.com

Un chalet en ville

Au Winter lounge

La place-to-be hivernale lausannoise ?  Le « Winter Lounge », un pop-up restaurant niché dans une forêt de sapins miniatures au cœur de la cour du Royal Savoy Hotel & Spa.

Pour déguster une fondue dans un chalet niché au cœur d’une forêt de sapins miniatures, plus besoin d’enfiler ses skis. En plein cœur de Lausanne, le « Winter Lounge » accueille les aficionados de fromage suisse dans une ambiance on-ne-peut-plus alpine. Authentique chalet de bois de 150 mètre carrés réalisé par la maison Brönimann, le pop-up restaurant du Royal Savoy Hotel & Spa invite ses visiteurs à déguster les grands classiques hivernaux du pays à la mode « fusion » dans un décor tradi-chic des plus réussis. Les hits concoctés par le chef Ludovic Beltran ? Fondue aux truffes, gravlax de chevreuil, raviole de gibier ou encore bœuf mariné aux épices vin chaud. Et pour se réchauffer, rien de tel que le cocktail de Noël de la maison, mix de gingembre, bâton de cannelle, zeste d’orange et rhum aux épices. Bref, de quoi se réconcilier avec les fêtes.

Jusqu’au 11 février 2018, Hôtel Royal Savoy Lausanne, Avenue d’Ouchy 40, 1006 Lausanne. Tél. 021 614 88 88

www.royalsavoy.ch