Slider

Category Archives: Déco Et Design

Un angle certain

So british

Timothy Oulton s’installe rue du Rhône

Après Dallas, New York, Los Angeles, Hambourg, Sydney, Melbourne, Tokyo, Beyrouth, Singapour ou Amsterdam, le designer star made in England pose ses valises à Genève.
Timothy Oulton
Timothy Oulton n’a pas choisi de faire les choses à moitié. Pour son vaisseau-amiral suisse, le designer anglais le plus en vue du moment a évidemment opté pour l’incontournable rue du Rhône. Trois étages et 500 m2 rassemblent ainsi ses collections de meubles au design rétro en cuir travaillé à la main, bois ou métaux de récupération, quelques pièces uniques vintage restaurées dans ses ateliers et ses lignes de sacs. Son style old school revisité ? Il le tient de son enfance mancunienne où il se plaisait à flâner dans le magasin d’antiquités de son père. A noter : en plus de la galerie, un espace lounge à l’atmosphère très british permet de s’installer pour siroter un cocktail. Pas de doute, le nouveau fief de Monsieur Oulton va attirer les foules.

42, rue du Rhône, 1204 Genève.

www.timothyoulton.com

 

Antique et chic

Ma cuillère bien-aimée

Maya Chelmis chine aux quatre coins du monde des couverts anciens et les grave de mots doux dans son atelier d’Altstetten.

The loving spoon

Exit les vieilleries entassées dans le buffet de grand-maman. Cuillères à dessert, louches fourchettes mais aussi couteaux à beurre, pinces à sucre ou pelles à tarte retrouvent enfin une seconde jeunesse. En effet, Maya Chelmis, créatrice basée à Zurich, personnalise des couverts vintage en y apposant des messages de son cru. « Made with love », « La vie est dure sans confiture », « Good morning », « Happy day», « Je t’aime», à chaque pièce d’argenterie, son petit mot. Le cadeau parfait pour une demande en mariage, une naissance ou un anniversaire. « Je voyage à travers la Suisse, l’Europe et parfois aux Etats-Unis et Canada pour trouver tous ces ustensiles anciens et leur redonner une nouvelle raison d’être», explique la Canadienne d’origine. En plein dans la tendance upcycling, ses créations, qui peuvent être personnalisées à la demande avec un prénom, une date, une private joke ou une déclaration d’amour, ont conquis les concept-store les plus pointus de Suisse alémanique. A la GDH, on est fan.

www.thelovingspoon.net

Design spirit

Quand le cognac inspire l’Ecal

Dix étudiants de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) ont été mandatés par Remy Martin pour réinventer l’art de la dégustation du cognac sur le thème de la « Remyxologie ».

ECAL Hongchao Wang

« Totem » de Hongchao Wang – Service à cocktail portatif comprenant carafe, seau à glaces et verres

Mix de couleurs, d’arômes et de matériaux, les dix designers lausannois s’en sont donnés à cœur joie et ont insufflé un coup de jeune à Remy Martin, la célèbre maison de cognac française en inventant des nouveaux rituels de consommation ou d’étonnants outils de bartending. Bar nomade, carafes, porte-bouteilles, verres d’un nouveau genre, les inventions des étudiants sont présentées pour la première fois jusqu’au 13 septembre à la Paris Design Week avec une exposition pop-up nommée «Futur Héritage #2». Parallèlement et pour rester dans la thématique, six place to be parisiennes, l’Andy Wahloo, le Calbar, le Lipstick, le Lockwood, le bar de Molitor et le Royal Monceau, s’essaient à la Remyxologie en proposant des recettes de cocktails inédites à base de Rémy Martin. Qui a dit que le cognac était ringard ?

www.remymartin.com

ECAL_Rachel Suming

« Nomade » de Rachel Suming – Bar nomade à porter à la manière d’une corbeille d’ouvreuse de cinéma.

 

« Shaker en Cristal » d'Anouk Meyer- Contenant hybride entre la carafe à cocktail vintage et le shaker.

« Shaker en Cristal » d’Anouk Meyer- Contenant hybride entre la carafe à cocktail vintage et le shaker.

 

« Flavour straw » de Jordi Pla - Paille agrémentée d’une bulle servant de contenant pour créer des infusions instantanées au moment de la dégustation.

« Flavour straw » de Jordi Pla – Paille agrémentée d’une bulle pour créer des infusions instantanées au moment de la dégustation.

« Synesthésie » de Monica Albini - Petite sphère métallique intégrant des ingrédients tels que des épices, des fleurs ou des fruits et se plaçant comme un bijou sur le verre pour diffuser des effluves parfumées.

« Synesthésie » de Monica Albini – Petite sphère métallique intégrant des ingrédients tels que des épices, des fleurs ou des fruits et se plaçant comme un bijou sur le verre pour diffuser des effluves parfumés.

« Cocktail Carrier » de Samuel Williams - Porte-bouteilles de luxe en acier cuivré.

« Cocktail Carrier » de Samuel Williams – Porte-bouteilles de luxe en acier cuivré.

Pimp my fridge

De l’art du frigo

Dix artistes disposent de deux jours pour métamorphoser un frigo cubique en œuvre d’art, c’est le concept du Red Bull Curates qui aura lieu pour la première fois à Genève fin septembre.

Participant - LIfestyle
Red Bull Canvas Cooler Project 2014 – Nouvelle Orleans – Un participant

Après Tokyo, Sydney, Miami, Singapour, Istanbul ou Zürich, c’est au tour de Genève d’accueillir le Red Bull Curates. Le king de la boisson énergisante donne en effet carte blanche à dix jeunes talents romands, plasticiens, graffeurs, graphistes, illustrateurs, musiciens, tatoueurs  ou encore adeptes du tricot pour…transformer un frigidaire un œuvre d’art. Parmi les heureux élus, Sandrine Pelletier et Olivier Ducret, Cyril Vouilloz alias Rylsee, Fabien Baudin et Mathieu Winkler, Pierre Andrey dit Giroscope, Hadrien Dussoix, Nicolas Constantin, Camille Aymon, Mathias Forbach alias Fichtre et Camille Vallotton alias Vamille, Elena Montesinos ou encore Caroline Vitelli. Les artistes travailleront deux jours consécutifs dans un même espace le 24 et 25 septembre puis, une fois le délai consumé, leurs œuvres seront exposés au Cercle des Bains à Genève jusqu’au 27 septembre avant d’être installés derrière les comptoirs de dix bars et restaurants genevois et de retrouver leur fonction réfrigérante.

Red Bull Canvas Cooler 2012
Red Bull Curates Canvas Cooler Milan 2012

Un projet un peu loufoque certes mais qui a le mérite de braquer les projecteurs sur la jeune garde de la création romande. «La participation des artistes à ce projet leur offre une visibilité différente en leur permettant de sortir des catégories dans lesquelles il sont habituellement « rangés », explique Florian Schmied, curateur du Red Bull Curates Geneva. Un tel événement permet d’amener une lumière différente sur les talents créatifs d’une région. Les artistes peuvent également tisser des liens entre eux durant les deux jours de travail en commun. Cela permet de créer de nouvelles connexions avec des artistes qui ne sont pas dans les mêmes sphères artistiques ou qui, simplement, vivent ailleurs. Au final, le Red Bull Curates est une belle opportunité pour promouvoir les jeunes talents artistiques de Suisse romande. »

Bakibaki Artwork
Red Bull Canvas Cooler Kyoto 2012

Red Bull Curates Geneva, 24-25 septembre « work in progress », vernissage le jeudi 25 septembre dès 20h, exposition jusqu’au 27 septembre, entrée libre, Cercle des Bains, rue des Vieux-Grenadiers 8, 1205 Genève

www.cercledesbains.ch

www.redbull.com/red-bull-curates-geneva

 

Chambre aux merveilles

Ægon+Ægon, le concept-store hétéroclite et chic

Lausanne monte en hype et a accueilli en mars dernier une toute nouvelle boutique: un concept-store ultra edgy répondant au doux nom d‘Ægon+Ægon.

AEgon AEgon

A quelques encablures de Collection 66 et Harald Chyoung ainsi que de la très courue Couronne d’Or, Ægon+Ægon, boudoir raffiné aux allures de cabinet de curiosité, réunit ce qui se fait de mieux en matière de décoration, de culture, de mode et de beauté. On y trouve notamment les parfums et bougies Mad et Len, le hypissime magazine de Maurizio Cattelan, le bien nommé Toilet Paper, les cosmétiques Prospector Co, les vêtements Comme des Garçons, la papeterie Slow design ou encore les accessoires de maison Menu et Muubs.

aegon_aegon_3

Bref, que de l’ultra edgy que l’on avait l’habitude d’aller shopper à Paris, Londres ou New York. A cela s’ajoutent quelques objets anciens chinés çà et là, le tout élégamment présenté dans la boutique-galerie toute de noir vêtue, installée dans un ancien atelier de réparation de vélos place du Tunnel. A la tête de ce concentré de branchitude en terre romande? Trois messieurs aux goûts très sûrs, Patrick Bühler, Marco Engheben, et Michaël Rivoire. Pas de doute l’adresse est vouée à devenir THE place to be des esthètes lausannois.

Place du tunnel 8 1005 Lausanne – Tél. 021 312 79 12