Slider

Chez Duchessa

Le supermarché de demain

Après la première enseigne Habitat de Suisse ce printemps, voilà qu’Etoy accueille un nouveau venu. Et pas n’importe lequel : un ovni qui pourrait bien préfigurer la grande distribution de demain. Son petit nom ? Duchessa.

©Pierre Albouy

Etoy serait-il en train de devenir une place-to-be ? Qui sait… En tous cas, la commune vaudoise peut se targuer d’accueillir le premier Duchessa.  Avant Gstaad, Genève, Londres ou New York. Rien que ça. Le concept de cet ovni de la distribution ? Difficile à dire. Lieu hybride entre restaurant, bar, marché voir lieu de production, l’enseigne, qui se définit comme le royaume du goût, se déploie sur quelques 1000 m2, agencés comme des halles. On y trouve le nec plus ultra de la gastronomie transalpine.  Au stand charcuterie, tous les produits sont finement tranchés minute. A la fromagerie, mozzarellas, yaourts et ricottas sont confectionnés devant les clients.  Plusieurs bars servent des glaces à l’azote liquide, des pizzas, des pâtes ou des jus pressés minute. Autant d’ateliers ouverts sur la salle, qui offrent au visiteur le luxe de tout observer. La transparence s’impose aussi du côté des cuisines, ouvertes au cœur du restaurant, où l’on peut s’attabler pour déguster un délicieux burger maison (pièce de bœuf, asiago, pancetta, tomate, concombre, salade, oignons, sauce Duchessa, pommes de terre croustillantes), un duo de tartares de poissons ou encore une pizza végétarienne. Quelques articles de cuisine sont également proposés comme des empreintes à raviolis, cuillères à spaghetti, pinces à pâtes, roulettes à pizza, planches en marbre Fiammetta V, râpes à parmesan ainsi qu’une sélection de produits d’épicerie fine et de vins. Sympa mais pas révolutionnaire, me direz-vous ? C’est sans compter le robot qui seconde les clients pendant leur shopping. Exit le panier de courses lourd et encombrant: cet R2D2 de supermarché dont le développement a nécessité plus d’un an et demi de recherches traverse le Gourmet Kingdom à une vitesse pouvant atteindre 8 mètres par seconde, il réceptionne les achats en trois points de pick-up, et permet de servir jusqu’à une centaine de clients en une demi-heure. On récupère tranquillement son panier à la caisse après, si on le souhaite, avoir fait une pause pour siroter un verre de vin, accompagné d’une mini-foccacia à la truffe. Pas de doute, on va se battre pour aller faire les courses.

Duchessa, Centre i.LIFE, Route Suisse 8A, 1163 Etoy.

www.duchessa.ch

Laisser un commentaire

Post Navigation