Slider

Category Archives: Bouquins

brain

La Bible du dieu suisse

Un nouveau titre pour Federer

« Federesque », c’est le titre du dernier ouvrage consacré au mythique tennisman suisse. Un beau livre du photographe Antoine Couvercelle et du journaliste sportif Mark Hodgkinson qui retrace la carrière du meilleur joueur de tous les temps.

20 ans de circuit ATP, 20 titres en Grand Chelem, le photographe Antoine Couvercelle et le journaliste Mark Hodgkinson signent Federesque, premier beau livre consacré au maestro. De sa première apparition, à 17 ans, sur le circuit ATP World Tour à son 20e titre du Grand Chelem, décroché en 2018 à l’Open d’Australie, Roger Federer s’est imposé comme le plus grand joueur et le plus impressionnant n°1 mondial de tous les temps. Une épopée que retrace le duo de passionnés dans un bel objet au format à l’italienne. Mark Hodgkinson –fin connaisseur du monde du tennis, biographe d’Ivan Lendl et Andy Murray – accompagne de ses commentaires vifs et précis les images de Antoine Couvercelle, photographe français, qui pendant 20 ans a inlassablement suivi le sportif sur le circuit professionnel, aux quatre coins du monde, saison après saison, saisissant magnifiquement la grâce et l’efficacité de ses coups et son déplacement félin, sa sobriété joyeuse dans la victoire, son élégante équité dans les moments contraires. Bref, un ouvrage « Made in Switzerland » qui célèbre en photos les vingt ans de circuit professionnel et les vingt titres en Grand Chelem de l’icône helvète…et un indispensable pour les inconditionnels du dieu Fedex.

« Federesque », 104 pages, éditions BTL-Beyond the Lens Publications, 55 francs.

www.btl.ch 

Frédéric Lenoir à Champittet

Le bonheur pour tous

Avis aux fans : le 7 mars, le philosophe-star Frédéric Lenoir donne une conférence en terre helvète. « Plus libre, plus conscient, plus heureux » est le sujet de son intervention.

« Nous ne naissons pas libres, nous le devenons par une meilleure connaissance de nous-mêmes et du monde. Et ce progrès de notre conscience nous rend non seulement plus libres, mais aussi plus heureux ». Voilà le postulat de Frédéric Lenoir, l’expert cathodique ès spiritualité. Le temps d’une soirée, le philosophe, sociologue et historien des religions français viendra partager son savoir et son expérience dans le cadre du cycle des Grandes Conférences du très prisé Collège Champittet. En prenant de nombreux exemples concrets, et en s’inspirant des grands courants de sagesse de l’humanité – du Taoïsme à Spinoza, en passant par les Evangiles ou le bouddhisme – l’auteur prolifique, qui a signé une quarantaine d’ouvrages traduits dans une vingtaine de langues, parlera du désir, de l’amour, des émotions, du sens de la vie humaine, du chemin spirituel et du lâcher de l’égo, mais aussi de la possibilité de surmonter les obstacles et d’accéder à une joie permanente. La promesse du nirvana pour tous, voilà une bonne raison de retourner sur les bancs du Collège…le temps d’une soirée.  La conférence sera suivie d’un échange questions-réponses avec le public puis d’une séance de dédicace. Une occasion de s’enrichir mais aussi de contribuer à une bonne cause. Les fonds récoltés par Champittet lors de la vente des billets de cette conférence seront intégralement reversés à l’association Savoir Etre et Vivre Ensemble (SEVE), cofondée par Frédéric Lenoir et dont la mission principale est de former des animateurs et des formateurs d’ateliers de philosophie et de méditation dans les écoles. Bref, plus question de tergiverser : le 7 mars, c’est libre, conscient et heureux, qu’on filera à Pully.

Conférence « Plus libre, plus conscient, plus heureux » le 7 mars 2018 à 19h30, entrée 30 francs pour les adultes, 20 francs pour les parents d’élèves du collège et gratuit pour les enfants.

Collège Champittet, Chemin de Champittet, 1009 Pully-Lausanne.

www.champittet.ch

 

La hotte des retardataires

Compte à rebours

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4… Plus que quelques jours pour dénicher les cadeaux qui feront mouche au pied du sapin. Besoin d’un coup de pouce ? On vous livre notre sélection helvète 2017.

Le meilleur de la Suisse

A l’occasion des fêtes, Globus a concocté un coffret cadeau à la suissitude assumée.  Au cœur de la boîte Swiss’best, quelques indispensables : un couteau suisse Victorinox, du chocolat noir aux abricots de Faverger, un économe Rex du label Zena Swiss, un couteau universel Best of Switzerland du label Panorama knife ainsi qu’une figurine en bois en forme de vache de Trauffer et une nappe à carreaux noirs et blancs swissmade.

199 francs

www.globus.ch

Du caviar éthique

« Caviar with life », c’est le slogan de l’entreprise valaisanne Kasperkian. Sa spécificité ? Produire du caviar sans tuer les esturgeons. Baguée et nommée, chaque femelle adulte peut même être parrainée afin que les habitués puissent bénéficier en priorité des œufs de leur protégée.

Dès 89 francs

www.kasperskian.com

Un vermouth valaisan

Apérol, Lillet ou Pimms, les vermouths ont la cote. Alata, le dernier venu est suisse. Rouge ou blanc, il élaboré à partir de vin du Valais fortifié avec une eau-de-vie de raisin dans laquelle macère un mélange de plantes aromatiques (herbes, baies, racines, fleurs, fruits, écorces).

24 francs

www.alata.love

Royal Oak for ever

A l’occasion du lancement de la Royal Oak Frosted Gold, Audemars Piguet signe six boutons de manchette au design inspiré par la montre culte. Même forme octogonale, mêmes vis hexagonales et même motif “Tapisserie”, les modèles en acier inoxydable, or rose ou or jaune raviront les élégants fans d’horlogerie.

Dès 1600 francs

www.audemarspiguet.com

Le poivrier romand

Coup de cœur pour le poivrier Off-Axis de la start-up genevoise Neotus. Sculpté à partir d’une seule pièce de bois, il affiche un design aussi stylé qu’original. Les bois les plus fins et les plus chauds, comme le noyer américain ou le bois de cerisier, ont été utilisés pour contraster avec ses lignes épurées. À l’intérieur ? Un mécanisme réglable en céramique, garanti à vie qui moût non seulement le poivre, mais aussi le sel et les épices.

199,90 francs

www.neotus.ch

 
L’heure responsable

Après avoir brillé chez les stars avec ses diamants et parures éthiques Green Carpet, Chopard étend son process d’or certifié « Fairmined » à son grand classique horloger avec la L.U.C XPS Twist QF FairminedC. Un modèle ultra-plat en or noir, éco-friendly jusque sur son bracelet noir mat, teinté de pigments végétaux.

Prix sur demande

www.chopard.com

La machine à café zurichoise

Détrônera-t-elle ou pas la Nespresso ? Toujours est-il que la machine à café zurichoise Zuriga affiche un design minimaliste des plus réussis et une fabrication swissmade. Et pour ne rien gâcher, elle fait un excellent café en 2 minutes chrono. What else ?

Dès 990 francs

www.zuriga.ch

Le hygge à la genevoise

Dans ce coffret en édition limitée, la manufacture genevoise Caran d’Ache réunit son stylo culte, l’Ecridor, gravé du guillochage Hygge, inspiré des textiles nordiques aux motifs géométriques, deux crayons graphites aux couleurs douces et aux lignes épurées ainsi que deux cahiers de la marque HAY, emblème du design danois contemporain.

185 francs

www.carandache.com

Comme au Bayview

Cappucino de pommes de terre à la truffe, Religieuse de foie gras pomme pruneau, ou encore Bar aux coquillages coulis de cresson, le chef étoilé Michel Roth révèle enfin les secrets de ses plats signature dans un tout nouveau livre dédié aux recettes cultes du Bayview, restaurant gastronomique de l’Hôtel Président Wilson.

« Michel Roth, Président Wilson », Editions Favre, 220 pages

78 francs

www.editionsfavre.com

Sur les montagnes vertes

La bible d’Heidi

Heidi, le sujet d’un livre d’art ? C’est l’idée de l’artiste Piroska Szönye. Soutenue par Victorinox, elle imagine une sorte de journal « culinaro-philosophico-poétique», véritable bric-à-brac de souvenirs en hommage à l’héroïne de Johanna Spyri.

Les Français ont leur Marianne. La Suisse a Heidi. Une figure mythique issu d’un roman publié en 1880 qui rayonne aujourd’hui encore aux quatre coins de la planète. Née à Coire, à deux pas de Maienfeld, la patrie d’Heidi, la plasticienne Piroska Szönye vient de lui consacrer un livre, un ovni à mi-chemin entre l’objet d’art et le livre de cuisine mêlant des recettes de fromage, de beurre, de pain et de viande, imprimées sur le papier qui emballait autrefois ces différents produits. Certaines de ces recettes ont même été rédigées à la main par des chefs étoilés de Suisse. «Je suis partie de rien et la magie a fait le reste, pour aboutir à un livre très riche, avec lequel je souhaite donner du bonheur au lecteur», explique l’artiste, connue pour ses réalisations cross-média, s’inspirant de la peinture à l’huile, du collage et du street art. Ce livre d’art aux multiples facettes, dont chaque édition est unique, paraît en octobre en tirage limité à 4444 exemplaires. Il est proposé en deux versions : le livre est vendu dans sa valise pour 222 francs ou seul pour 199 francs.

www.heidiandtheswissnessfeeling.ch

A la «Pages»

Un guide urbain made in Swiss Romande

Un atlas des meilleures librairies indépendantes du monde entier est en préparation. Dédié aux voyageurs en quête de nouvelles adresses originales, le guide «Pages» est actuellement testé sur Kickstarter.
pages
Envie de bons plans originaux? De découvrir une ville autrement? «Pages» pourrait devenir le livre de chevet de tout voyageur exigeant. De Zurich à San Francisco, en passant par Amsterdam ou Tokyo, le guide «Pages, the world atlas for magazine enthusiasts» recueillera les nouveaux lieux émergents d’une trentaine de grandes villes en interrogeant leurs libraires.

«Pages» verra le jour au printemps prochain s’il atteint son objectif de financement sur Kickstarter d’ici au 19 décembre. Les amateurs de magazines – indépendants ou professionnels – peuvent participer à la campagne pour obtenir un ou plusieurs exemplaire(s) de l’ouvrage imprimé en nombre limité.

Derrière ce projet, Céline Debray, de la jolie librairie et concept-store Sérendipité, basée à Chexbres, et l’agence genevoise LargeNetwork. «Magazine loveuse», Céline ne connaît aucun ouvrage qui permette de découvrir une ville avec comme point de départ une librairie indépendante, telle que Do you read Me à Berlin, ou MagCulture à Londres. «Pages» sera-t-il le premier? Réponse dans 15 jours.

eleifend ut non dolor felis tempus velit, quis, leo id