Slider

Aux oscars du temps

Quand l’horlogerie foule les tapis rouges

Le 31 octobre, Frédéric Beigbeder a assuré le show à Genève et a livré avec panache le palmarès 2014 du 14ème Grand Prix d’Horlogerie (GPHG).

Et parmi, les montres en lice, the winner is … Breguet qui a remporté l’Aiguille d’Or pour la Classique Chronométrie.

Et comme au GPHG, personne ne repart les mains vides (ou presque…), voilà la liste de l’ensemble des heureux élus :

Blancpain pour la Women Heure Décentrée Seconde Rétrograde (prix de la montre Dame).
Christophe Claret pour le modèle Margot. (prix de la Haute Mécanique pour Dame).
Urban Jürgensen & Sonner pour la Central Second (prix de la montre Homme).
De Bethune pour la DB29 Maxichrono Tourbillon (prix du chronographe).
Grönefeld pour la Parallax Tourbillon (prix du tourbillon).
Lange & Söhne pour la R.Lange Perpetual Calendar Terraluna (prix de la montre calendrier).
Hublot pour la Classic Fusion Cathedral Tourbillon répétition minute (prix de la grande sonnerie).
Urwerk pour l’EMC (prix de l’exception mécanique et prix de l’innovation).
Seiko pour la Grand Seiko Hi-Beat 36000 GMT (prix de la “Petite Aiguille”).
Zenith pour la El Primero Lightweight (prix de la montre sport).
Bulgari pour la Diva High Jewellery Emeralds (prix de la montre joaillère).
Voutilainen pour Hisui (prix des métiers d’art).
Omega pour la Speedmaster “Dark Side Of The Moon” (prix “Revival”).

Quant au prix du public, il a également été attribué au grand vainqueur de la soirée, Breguet, félicité cette fois pour sa classique Dame.

www.gphg.org

One Thought on “Aux oscars du temps

  1. Pingback: Le temps du haka - La Gazette de l'Helvète

Post Navigation

ut sit ut luctus Lorem sed id,