Category Archives: Auto & Co

vrouuuuuuum !

L’Élégance suisse

Le rendez-vous des Gentlemen driver

Avis aux amateurs d’automobile, voici l’événement incontournable de l’année. Le Concours d’Élégance Suisse, qui souffle sa deuxième bougie cet été, fait revivre une tradition d’époque qui a connu un véritable essor dans les années 20 : le rassemblement de belles cylindrées.

Ouvert au public, la deuxième édition du Concours d’Élégance Suisse se tiendra les 23, 24 et 25 juin prochain à Coppet. Durant ces trois jours, le Château de la cité vaudoise se transformera n machine à remonter le temps grâce à une sélection de septante automobiles rares datant de 1945 à 1960, qu’il sera possible d’admirer sous toutes les coutures. Un événement sous le signe de l’authenticité avec des pièces uniques, des véhicules d’origine et d’autres restaurés, célébrant ainsi le patrimoine historique et culturel automobile. Pour couronner les festivités, une remise de prix est organisée dans les règles de l’art avec un jury assidu afin de décerner notamment le prestigieux trophée Best of Show. Le chef d’orchestre de cette symphonie automobile ? Mathias Doutreleau, co-fondateur de l’événement. Un passionné qui a voulu partager son enthousiasme en faisant renaître une tradition, et revivre ces voitures en leur donnant un nouveau moment de gloire.

25 francs – gratuit pour les moins de 12 ans

Concours d’Élégance Suisse, du 23 au 25 juin, Château de Coppet, Rue de la Gare 2, 1296 Coppet.

www.ConcoursdEleganceSuisse.com

Des diamants et des couleurs

Quand Rolls-Royce vient à Genève

Si la GDH a arpenté les Halles de Palexpo en long et en large à l’occasion de la 87ème édition du Salon International de l’Automobile, c’est chez Rolls-Royce qu’elle a choisi de faire une halte.  Et on vous dit tout de suite pourquoi.

Comme chaque année, la 87ème édition du Salon International de l’Automobile a rencontré un énorme succès. Ce rendez-vous incontournable aura permis aux 690’000 visiteurs de découvrir 175 nouveautés et concept cars sur un total de 900 modèles exposés. De quoi avoir le tournis. Et quitte à zieuter des belles mécaniques, autant viser le must. Cela tombe à pic, cette année Rolls-Royce a placé la barre très haut. Au programme, des diamants à en pleuvoir avec la Ghost Elegance, un modèle unique, recouvert de poudre de diamants. Pour être précis, 1’000 diamants ont été concassés pour obtenir une poudre qui puisse recouvrir la totalité de la voiture. Elle a été conçue spécialement pour répondre à la demande d’un collectionneur passionné. Pour les amateurs de vitesse, la Black Badge, au top évidemment avec ses 632 chevaux. « Black Badge c’est une attitude, un aspect de Rolls-Royce qui attire une clientèle électrisée, les preneurs de risques qui n’hésitent pas à enfreindre les règles et à se moquer du conventionnel. Animés d’un esprit vif, ils font les choses comme s’il n’y avait pas de lendemain et ils changent le monde », explique Torsten Müller-Ötvös, Directeur Général de Rolls-Royce Motor Cars à propos de la voiture la plus puissante de la marque. Notre coup de cœur ? Les trois cabriolets blancs nacrés aux toits colorés de la collection printemps-été 2017 « Dawn – Inspired by Fashion », fruit du travail de Giles Taylor, directeur artistique de la marque et son équipe de designers. C’est la première fois lors d’un salon automobile public que Rolls-Royce présente cette collection, qui se décline en trois teintes : Mugello Red, Cobalto Blue et Mandarin. Des nouveautés qui devraient séduire les dandys helvètes au tempérament haut en couleur. Et pour rouler dans sa propre Ghost Elegance diamantée ? Pas besoin de filer à Goodwood, il suffit de passer commande chez Prestige Motor Group à Nyon. Allez, on vous donne quand même l’adresse, on peut toujours rêver…

Rolls-Royce Motor Cars Geneva, Prestige Motor Group R, Route de Saint-Cergues 293, 1260 Nyon.

www.prestigemotorgroup.ch

Bugatti à Genève

Du Salon au showroom

Alors que le lancement du Salon international de l’automobile de Genève bat son plein, le troisième showroom suisse de Bugatti ouvre ses portes à Genève. L’occasion de commander illico sa Chiron.

Excellente nouvelle pour les Genevois amateurs de belles mécaniques : non seulement la grand-messe annuelle des fous du volant vient d’ouvrir ses portes mais Bugatti vient d’inaugurer son troisième showroom suisse…et a choisi Meyrin comme nouvelle implantation. L’occasion de découvrir la fameuse Chiron à deux pas de la maison. En effet, Bugatti avait dévoilé la Chiron au Salon de l’Automobile de Genève en 2016 et à la veille de l’édition 2017, la marque de luxe de Molsheim a confirmé que la moitié des 500 exemplaires construits avait trouvé preneur et que la livraison des premiers véhicules démarrait. Aujourd´hui sur plus de 250 précommandes de Chiron actuellement enregistrées, 15 proviennent de la Suisse. « Genève est traditionnellement un lieu important pour Bugatti en Europe », déclarait Stefan Brungs, membre de la Direction Générale de Bugatti Automobiles S.A.S. « Nous nous réjouissons que tous les sites Bugatti de Suisse présentent désormais la marque dans le nouveau design défini pour les showrooms, et nous remercions notre partenaire à Genève, le groupe Chevalley, pour son engagement et sa forte identification à notre marque. » Derrière une grande façade vitrée, le showroom Bugatti peut accueillir deux véhicules d’exposition. Un espace détente, aménagé avec des meubles de la collection Bugatti, est à la disposition des clients et des invités. Ceux-ci pourront y configurer leur Chiron. Les valeurs de la marque Bugatti : Art, Forme, Technique, sont présentées dans l’espace Héritage. Petit rappel pour ceux qui ont oublié, la voiture qui porte le nom du plus talentueux pilote de l’usine Bugatti dans les années 20 est un monstre de technologie qui est une ode à la performance, au luxe et au design. Mue par un W16 de 1500 cv, la nouvelle supercar la plus pointue du monde se pose en digne héritière de sa prédécesseur la Veyron.

www.bugatti.com

En course avec Mood

Sébastien Buemi, la bague au doigt

La marque suisse Mood vient de signer deux collections de bagues créées à l’effigie du champion du monde de Formule E vaudois, Sébastien Buemi. Des musts pour les aficionados du volant.

Un coureur automobile qui s’associe avec une marque de bijoux est un partenariat plutôt surprenant mais il ne faut pas se fier aux apparences. «Mood est une marque de bagues suisse très innovante qui permet de changer au gré de ses envies sa couleur et ses matériaux. Je suis tombé sous le charme du concept et je suis très heureux de débuter ce partenariat avec Mood. Nous partageons les mêmes valeurs et je me réjouis de porter la bague sur et hors de la piste », explique le pilote originaire d’Aigle. Un bijou pour champion ? «Choose your mood», c’est en tous cas la baseline du label made in Switzerland. Son principe ? Des bagues composées d’un anneau sobre en acier accueillant, par une simple manipulation, une pièce amovible permettant de personnaliser le bijou selon l’humeur de son propriétaire. Au programme de la collab’ 100% helvète entre Sébastien Buemi et Mood, deux collections créées à l’effigie du pilote. Le première, limitée et numérotée, est en cours de développement et sera réalisée avec une partie de la voiture avec laquelle le pilote suisse est devenu champion du monde de Formule E. Fait de carbone, chaque anneau sera unique. Certains seront noirs unie, la couleur du carbone, et d’autres auront de la couleur grâce aux autocollants de la Formule E de l’écurie Renault e.dams. La seconde collection, non limitée, est inspirée du design d’un pneu… mais pas n’importe lequel. Celui de la voiture de Sébastien Buemi. Du sobre au design viril. Bref, des valeurs sûres pour éviter un fashion dérapage.

www.yourmood.net

Detroit ouvre le bal

L’Amérique du Nord fait son show

Comme chaque année c’est le salon de Detroit qui ouvre la saison des événements automobiles. L’édition de 2017 semble bien allégée par rapport aux précédentes éditions. Même si Detroit souffre de la concurrence du salon de Los Angeles, quelques modèles intéressants y sont présentés.

La part belle est bien évidemment faite aux véhicules destinés au marché américain mais on a quand même pu se mettre quelques belles européennes sous la dent. Audi a ainsi choisi Detroit pour présenter son Q8 Concept, un SUV coupé haut de gamme qui viendra probablement concurrencer les BMW X6 et Mercedes GLE Coupé. Audi a aussi présenté une version essence de son SQ5, qui sera enfin disponible en Europe. Porsche a décliné sa nouvelle 991.2 dans ses versions GTS, qui avaient déjà tant marqué les esprits par le passé. Toujours du côté des allemands, Mercedes a dévoilé son nouveau coupé classe E. C’est toutefois le constructeur coréen Kia qui s’est vraiment remarquer cette année avec la nouvelle Stinger. Cette nouvelle berline qui dérive du concept GT de 2011 adopte un look bodybuildé qui rompt avec l’image insipide de la marque, plus connue pour ses garanties longue durée que pour la beauté de ses voitures.  Kia tente ainsi une incursion sur le terrain de jeu des constructeurs européens du segment premium. A voir si cela prendra ! Toujours venant d’Asie, notons aussi la présentation de l’Infiniti QX50 Concept, probablement très proche de la version finale de ce SUV. Pour ce qui est des américains, notons que Ford a confirmé le retour de son Bronco, qui verra le jour en 2020 et sera commercialisé partout dans le monde et que Jeep a annoncé la résurrection des Wagoneer et Grand Wagoneer, voiture qui a marqué la vie de nombreuses familles américaines des sixties aux eighties. L’autre voiture américaine très attendue était la Faraday Future FF91. Ce concept proche de la version finale se veut un concurrent des Tesla Model X. Une commercialisation est prévue pour 2018. Voyons si la firme californienne parviendra à survivre jusque-là…

%d blogueurs aiment cette page :