Slider

Category Archives: Auto & Co

vrouuuuuuum !

Photos de course

Pilotes sur papier glacé

« For The Thrill of Speed » présente une collection de clichés historiques en noir et blanc, saisissant les hauts et les bas de pilotes automobiles légendaires. Une nouvelle excuse pour filer dare-dare à la MAD Gallery.

Ce n’est pas un secret : la M.A.D.Gallery a un faible pour les belles mécaniques. Rien d’étonnant donc à ce qu’elle ait prêté ses murs à Daniel Berque et Serge Brison. Un duo belge fan de voitures qui s’attache à dénicher et à restaurer des négatifs rares immortalisant des instants oubliés de l’histoire de la course automobile. Au programme de « For The Thrill of Speed », une sélection de six images datant de 1925 à 1963 relatant avec émotion des événements et des triomphes qui ont eu lieu lors de compétitions incontournables telles que les célèbres 24 Heures du Mans. Le talent à l’origine de la plupart de ces clichés n’est autre que le photographe français René Pari, reconnu pour sa maîtrise technique et sa capacité exceptionnelle à saisir l’instant. L’équipe Berque & Brison s’est procuré les précieux négatifs de Pari et les a ramenés à la vie grâce à un processus de restauration des plus délicats, prenant jusqu’à plusieurs semaines pour une plaque de verre très abîmée. Chaque négatif original est limité à 21 tirages (tous formats confondus), avec certificat d’authenticité et hologramme. Les clichés sont imprimés sur un papier de grande qualité réservé aux tirages d’art, et bénéficient d’un encadrement Diasec, composé d’un verre acrylique antireflet haut de gamme et d’un cadre en aluminium. Une rencontre entre art, histoire et automobile que les esthètes fans de sport de vitesse apprécieront.

MB&F, M.A.D.Gallery, 11 rue Verdaine, 1204 Genève.

www.mbandf.com 

 

 

 

 

La nouvelle Vantage

Future star des supercars

Aston Martin vient de dévoiler la nouvelle Vantage. Mix entre la DB10 vue dans le dernier James Bond et la très exclusive Vulcan, la dernière-née de la marque ailée fait déjà tourner les têtes.

Patience, patience, les courbes élégantes de ce coupé dernière génération ne seront visibles sur les routes qu’au printemps. Et pourtant… La nouvelle Vantage est déjà culte. Il faut dire qu’elle dispose de quelques arguments de poids pour titiller les amoureux de la performance. Atteignant les 100km/h en 3,5 secondes avec une vitesse de pointe à 315km/h, cette sportive est équipée d’un moteur V8 4.0 litres biturbo développant 510 chevaux à 6000 tr/min, d’un système de direction assistée électrique basé sur la vitesse de braquage en buté en 2,4 tours et d’une boîte de vitesse automatique ZF à 8 rapports. Rien que ça. C’est aussi la première Aston Martin à être munie d’un différentiel actif (E-Diff) piloté électroniquement qui permet de gagner de l’agilité lors de la conduite en répartissant le couple sur l’une des roues motrices. Technique certes mais Aston Martin n’a pas pour autant fait l’impasse sur le design. Inspirée de la fameuse Vulcan aux lignes audacieuses, la nouvelle Vantage affiche des LED ultrafins avant et arrière soulignant avec l’aide des prises d’air sur l’aile avant, la sportivité et l’harmonie de la conception en aluminium du bolide. Quant à l’intérieur, il a été clairement pensé pour le conducteur. Une position assise abaissée comparée aux modèles précédents offre une immersion et un contrôle total lors de la conduite. Même le coffre dispose d’un volume supérieur pour une voiture de sport, 350 litres, complétés par des espaces de rangements à l’arrière des sièges. Bref, il ne reste plus qu’à rêver de trouver une clé sous le sapin cette année…

Aston Martin Geneva, Prestige Motor Group A SA, Route de Saint-Cergue 293, 1260 Nyon. www.astonmartingeneva.ch

 

Cayenne, troisième du nom

Le SUV de Porsche s’offre un lifting

Porsche a présenté fin août la troisième génération de son Cayenne. N’oublions pas qu’avec 760,000 unités vendues, le SUV a représenté la bouée de sauvetage pour la marque allemande. Cette troisième génération va donc continuer de représenter un élément clef de la gamme et son renouvellement est un point stratégique pour le constructeur allemand.

Après 7 ans de bons et loyaux services, le Cayenne de deuxième génération cède sa place à un Cayenne profondément renouvelé. Des moteurs turbo puissants, une nouvelle boîte Tiptronic S à 8 rapports, de nouveaux systèmes de châssis ainsi qu’un concept d’affichage et de commande innovant avec une connectivité complète sont autant d’éléments qui permettent d’élargir l’éventail de possibilités, entre sportivité et confort. Si la deuxième génération avait joué la finesse au niveau du style, le Cayenne 3 revient vers l’esprit du premier Cayenne avec un aspect beaucoup plus athlétique. Les codes stylistiques vus sur la dernière Panamera et la 911 sont ici repris massivement afin que le lien de famille soit visible au travers de l’ensemble de la gamme. Le nouveau Cayenne regroupe trois concepts de châssis : voiture de sport, véhicule tout-terrain, berline. Pour cela, un nouveau châssis de base léger a été mis au point. De nouveaux concepts sont disponibles : roues arrière directrices, suspension pneumatique, stabilisation antiroulis. Cet agencement permet d’avoir des conditions optimales pour les systèmes de châssis actifs, qui sont analysés et synchronisés par la régulation châssis intégrée Porsche 4D-Chassis Control. Le système travaille en temps réel et peut donc encore améliorer le comportement routier. À l’exception du système d’amortissement actif PASM (de série sur le Cayenne S), tous les autres systèmes de châssis sont des innovations. Pour la première fois, le Cayenne dispose en option de roues arrière directrices à commande électrique. A l’intérieur aussi le renouvellement est profond : l’écran tactile Full HD de 12,3 pouces de la toute dernière génération du Porsche Communication Management (PCM) se trouve au cœur du nouveau concept d’affichage et de commande de Porsche. De nombreuses fonctions numériques peuvent ici être utilisées de façon intuitive, même par commande vocale. Le système Porsche Connect Plus disponible de série permet d’accéder à des services en ligne et à Internet. Cela inclut par exemple la navigation en ligne de série, avec informations de trafic en temps réel. Les éléments de commande analogique sur la nouvelle console centrale se concentrent sur les fonctions principales du véhicule. Dans un style typique de Porsche, le conducteur a ainsi vue sur un compte-tours analogique placé au centre. Celui-ci est complété de deux écrans Full HD de sept pouces, lesquels affichent toutes les autres données de conduite utiles ainsi que des informations choisies séparément via le volant multifonction. Pour le lancement, deux versions seront disponibles : le Cayenne 3L de 340 ch et le Cayenne S V6 biturbo 2,9L de 440 ch.

www.porsche.com

 

La dolce vita en Ferrari

Bye bye California

Dévoilée fin Août, la remplaçante de la California T a été officiellement présentée au Salon de l’automobile de Francfort, qui s’est tenu du 14 au 24 septembre…

La Ferrari Portofino a pour vocation de dominer son segment grâce à une combinaison parfaite de sportivité, élégance et confort à bord. Ferrari a choisi un nom particulièrement évocateur, faisant référence à l’une des plus belles villes italiennes. Délivrant une puissance phénoménale de 600 chevaux et accélérant de 0 à 100 km/h en seulement 3,5 secondes, la Ferrari Portofino est la décapotable 2+2 la plus puissante. Son châssis enregistre une réduction significative du poids par rapport au modèle précédent grâce au recours intensif aux technologies modernes de production. Le V8 turbo enregistre 40 chevaux de plus que celui de la California T. La sonorité propre au V8 Ferrari a pour sa part été encore améliorée et on l’appréciera pleinement à toit ouvert. La Ferrari Portofino se veut également plus dynamique, comme en témoigne l’utilisation du différentiel électronique arrière (E-Diff3) de troisième génération. La Portofino est aussi la première GT de la gamme à adopter l’EPS (Electric Power Steering). Réalisée par le Ferrari Design, la Ferrari Portofino est une voiture au style agressif à la configuration fastback à deux volumes, inédit sur ce type de coupé cabriolet, qui accentue l’élégance de sa silhouette, lui donnant un caractère plus sportif sans empiéter sur son élégance et son dynamisme. Le mariage du style et de la technique se voit sur toute la carrosserie. A l’avant, les bords extérieurs des projecteurs cachent une prise d’air innovante qui souffle dans le passage de roue avant pour ressortir sur les flancs afin de contrôler la trajectoire et réduire la résistance. L’arrière souligne l’aspect sportif de la voiture avec une largeur de voie renforcée par l’installation des feux aux extrémités. Cette élégante solution dissimule intelligemment le volume arrière accueillant le toit rigide escamotable. Le confort à bord a aussi reçu une attention particulière : un système infotainment à écran tactile de 10.2”, un nouveau système de climatisation améliorant le confort des passagers tant à toit ouvert que fermé. Un nouveau volant, les sièges réglables à 18 positions avec un nouveau design arrière offrant d’avantage d’espace pour les jambes à l’arrière, et l’écran passager viennent compléter l’ensemble. La voiture parfaite pour profiter de l’été 2018 sur la riviera italienne.

www.ferrari.com

 

Juke box et belles mécaniques

La GDH au Concours de l’Elégance

Ce dimanche, la GDH est allée se balader du côté de Coppet. Au programme, des voitures de collection à se damner, des foodtrucks, du champagne et de la musique live ambiance juke box.

Aston Martin Geneva, Prestige Motor Group, Nyon

Voilà nonante ans que le Concours d’Elégance de Genève prenait vie aux abords du Lac Léman. Pour célébrer cet anniversaire, nonante voitures de collection datant de 1945 à 1960 ont envahi les jardins du Château de Coppet ainsi qu’une sélection de belles mécaniques des partenaires de prestige de l’événement. Parmi eux, Rolls-Royce Motor Cars Geneva évidemment mais aussi nouvellement Aston Martin Geneva, notre marque British fétiche. Reportage en images.

 www.ConcoursdEleganceSuisse.com

 

leo dictum Phasellus eget Praesent massa commodo Aenean