Slider

Author Archives: La Gdh

Du neuf au SIHH 2019

A l’heure de la disruption

Fidèle à son habitude, le Salon International de la Haute Horlogerie a dévoilé sa pluie de nouveautés, des réinterprétations de modèles iconiques, des collections inédites et surtout quelques pépites… Disruption, subversion, voire pétage de plombs, zoom sur les créations les plus folles du cru 2019.

2019, année érotique

Ulysse Nardin s’encanaille une fois encore et décline l’ensemble de ses collections autour de la lettre X. X, comme X-ray, X, comme inconnue mais surtout X comme classé X avec une série de dix montres crées en collaboration avec le célèbre auteur italien de BD érotiques Milo Manara. Le pitch du conte coquin imaginé par l’artiste et narré sous forme de peintures miniatures sur les cadrans des dix Classico Manara ? Ulyssa, une sirène, et Nadia, une femme, se rencontrent, se découvrent et s’aiment dans une atmosphère marine rêveuse et intemporelle. Reproduites à partir de dix illustrations représentant les aventures sous-marines d’une femme à la beauté fascinante et d’une sirène mythique, les dix montres forment un palindrome : l’histoire se lit indifféremment en commençant par le début ou par la fin, permettant ainsi à chaque illustration d’exister indépendamment les unes des autres.

www.ulysse-nardin.com

A l’heure verte

La Moser Nature Watch ? C’est la première montre vivante. Pièce unique, le modèle en acier agrémenté de succulentes, mousse, mini echeveria, cresson, tradescantia et oignons de semence, cadran en pierre minérale naturelle et lichen des Alpes suisses, bracelet en gazon, est bien plus qu’une montre mécanique et végétale : c’est un symbole. 100% Swiss Made et composée de plantes suisses endémiques, elle a vu le jour dans les jardins de la manufacture H. Moser & Cie à Schaffhouse. Elle a été imaginée pour symboliser l’engagement de la marque qui travaille à s’approvisionner, fabriquer et vendre avec une approche responsable globalisée. Ses promesses ?  Remplir les conditions de certification du Responsible Jewellery Council d’ici à fin 2019, utiliser des matériaux Fair Trade aussi souvent que possible, garantir une empreinte carbone nulle lors de la fabrication de ses montres en utilisant des méthodes et des procédures plus efficaces et en compensant l’empreinte résiduelle à travers l’achat de crédits carbone.

www.h-moser.com

Candy crush

Décidément Richard Mille se plaît à créer la surprise. Loin de l’univers automobile, du sport ou des stars bodybuildés, la thématique de sa dernière collection réveille les âmes d’enfants. Déclinés autour du bonbon, trois modèles emblématiques de la marque, à savoir la RM 07-03, la RM 38-01 et la RM 16-0 prennent des airs gourmands sous la houlette de la directrice artistique Cécile Guénat.  Cupcakes, guimauves, sucettes, réglisses, sucres d’orge et quartiers de fruits ornent les cadrans de dix modèles unisexes aux couleurs pop et acidulées.  Des éditions limitées à 30 exemplaires par modèle pour ravir les becs sucrés amateurs de belles mécaniques.

www.richardmille.com

A l’aventure

D’apparence première, la Panerai Submersible Édition Mike Horn n’a rien de très original. Une belle montre signée par un grand aventurier, pas de quoi rester coi. Sauf que, le garde-temps d’exception sert également de sésame… En effet, les heureux propriétaires de l’édition spéciale se verront proposer une expérience hors du commun :  passer quelques jours de stage intensif avec Mike Horn au milieu des glaces de l’océan Arctique. Une occasion unique de se mettre au défi et de se confronter à la nature et à ses dangers, mais aussi de constater les dangers qui menacent notre écosystème à cause de l’activité de l’Homme. Seuls 19 exemplaires sont à la vente. Des garde-temps qui se distinguent non seulement par l’expérience hors du commun à laquelle ils donnent accès, mais aussi par les détails qui les différencient et les rendent uniques : le bleu du bracelet, constitué d’un matériau spécial obtenu à partir de PET recyclé, et celui de la substance luminescente qui éclaire le cadran et la lunette tournante.

www.panerai.com

 

Chez David Lloyd

Du sport en club

A chaque nouvelle année, son lot de bonnes résolutions. Une des nôtres ? Se remettre au sport. Et pour rester motivé toute l’année, on a déniché THE place-to-sweat pour les amateurs de fitness version premium: le David Lloyd Clubs.

Plusieurs mois de travaux ont été nécessaires pour opérer le lifting intégral de l’ancien City Green Sport and Health Clubs de Veigy-Foncenex. C’est à l’occasion de la rentrée en septembre 2018 que David Lloyd Clubs a dévoilé sa première adresse de la région : un complexe sportif de 10’000m2 aux portes de Genève. Courts de tennis intérieurs et extérieurs, salle de cycling, studio holistique, spa, piscines, équipements dernier cri, le mastodonte du fitness premium made in UK a vu les choses en grand. Un vrai lieu de rendez-vous pour les accros au sport en salle mais aussi…pour les familles. Cours pour les enfants, kidsclub et aire de jeux, le club privé déroule le tapis rouge aux jeunes clients. Pendant ce temps, les parents peuvent s’essayer au HIIT Blaze ou à la Battle Box, deux exclusivités des lieux, se défouler au squash, décompresser lors d’un cours de Pilates, s’exercer au dos crawlé ou pédaler jusqu’à plus de souffle dans le fameux studio d’entraînement de vélo d’intérieur CS3, imaginé par les coureurs des Grands-Tours. A l’heure du lunch, les heureux membres peuvent profiter du restaurant. On s’y régale d’une carte 100% homemade, buddah bowl, burgers, escalope de poulet grillé et chorizo, sandwich club au saumon et bien d’autres créations. Du frais, du bon et du fait maison, on est fan. Le week-end, place au brunch. Au menu, pancakes, œufs bénédicte, avocado toast, salade de fruits frais. Bref, un club de luxe flambant neuf pour tenir ses bonnes résolutions jusqu’à fin 2019.

David Lloyd Clubs, 740 Route des Plantets, 74140 Veigy-Foncenex, France. www.davidlloyd.fr

 

 

 

 

 

Un dîner au champagne

Des bulles pour bien commencer l’année

Une fois n’est pas coutume, pour le réveillon, on fera des infidélités aux vignobles helvètes et on trinquera au champagne. Nos suggestions de flacons champenois pour passer le cap de la nouvelle année en beauté.

Direction le Japon

La Maison Perrier-Jouët marque les fêtes de fin d’année en célébrant ses affinités avec le Japon, un pays qui partage son amour pour l’art, la nature et la tradition du savoir-faire, avec une luxueuse édition limitée de la cuvée Perrier-Jouët Grand Brut. Cette édition limitée célèbre cette union en proposant une réinterprétation exubérante de cette nature si chère à La Maison Perrier-Jouët tout en mettant en scène l’emblématique anémone japonaise, symbole de la Maison depuis plus d’une décennie.

www.perrier-jouet.com

De Reims à Genève

Chaque année, plus de 307 millions de bouchons de champagne sautent dans le monde. Un succès auquel contribue une grande dame: la Veuve Clicquot. En 1805, elle hérite à 27 ans de son mari la Maison qui porte aujourd’hui son nom. Elle exporte son champagne rapidement dans le monde entier avec grand succès, ce qui fait sa réputation aujourd’hui encore. Ainsi est née la collection de coffrets-cadeaux «Arrow», qui rappelle les destinations historiques de la Maison.  Cette année, les Arrows sont disponibles avec les destinations « Switzerland », « Zürich » et «Genève », un cadeau parfait  pour les fêtes de fin d’année.

www.veuveclicquot.com

Nom de code

Les millésimes Dom Pérignon doivent leur singularité  à la façon dont ils évoluent, non pas de manière linéaire, mais à travers des fenêtres d’expression successives.  On appelle ces moments privilégiés « Plénitudes », des instantanés où le vin chante plus haut et plus fort.  P2 2000, la deuxième Plénitude de Dom Pérignon, est le fruit de 16 années d’élaboration. L’énergie est à son paroxysme.  La personnalité sombre, minérale, iodée, épicée de Dom Pérignon résonne avec plus d’intensité et de clarté que jamais.

www.domperignon.com

En musique

Lancée l’an dernier, la “Music Box” de chez Lanson, est devenue un classique de la prestigieuse Maison champenoise à la Croix de Malte. Concept particulièrement original, le coffret métallique se compose d’un système ingénieux de couvercle unique qui accueille un smartphone et qui se transforme en amplificateur de son.

www.lanson.com

En Sauvage

Cette année, la maison Boizel a confié la création de son coffret de Noël au designer Pierre Sauvage. Le résultat ? Le “Boizel by Casa Lopez”, à la fois seau à champagne et vase original, en céramique, fait et peint à la main au Portugal, avec un motif de cannage vert turquoise sur fond blanc, repris sur l’habillage de la bouteille de Brut Réserve et sur le coffret.

www.boizel.com

La wish list de la GDH #6

Le Bananatex en Qwstion

La dernière innovation du label zurichois Qwstion ? Le Bananatex®, une fibre 100% biodégradable à base de chanvre de banane, qui a donné lieu à une toute nouvelle collection de sacs. Un must pour les apôtres du bio-tiful.

Inviter à acheter moins mais mieux, en investissant dans le durable, c’est le mantra de la marque zurichoise Qwstion, qui conçoit des sacs unisexes, à la fois éthiques et chics. Sa dernière trouvaille ? Le Bananatex®, une fibre 100% biodégradable à base d’Abaca, plante de la famille des bananiers, qui a inspiré une nouvelle collection de sacs. Parmi les highlights, le Roll pack avec ses poignets modulables et son compartiment intérieur rembourré pour ordinateur 15 pouces ou le Hip pouch, petit sac « banane » à porter à la taille ou en travers.

Hip pouch à 95 francs, Roll Bag à 340 francs

www.qwstion.com

La wish list de la GDH #5

Le crayon suisse par essence

A la GDH, on est fan de Caran d’Ache. On ne pouvait donc passer à côté du set de crayons Swiss Wood, LE cadeau so swiss so chic de cet hiver.

Le set Swiss Wood, kesaco ? Un coffret de trois crayons fabriqués à partir de trois essences de bois helvétiques différentes, un crayon graphite en arole issu des forêts de Trin dans les Grisons, un crayon en hêtre issu des forêts de Glovelier dans le Jura et un crayon en pin sylvestre issu de différentes forêts suisses. Soigneusement sélectionnées par les artisans de la Maison et fournies par une scierie fribourgeoise, ces essences locales permettent de fabriquer des crayons en bois suisse répondant aux standards de qualité requis par Caran d’Ache. Seuls crayons au monde à être certifiés COBS (Certification Origine Bois Suisse), ils sont entièrement fabriqués dans les ateliers genevois de la manufacture. Recouverts d’un simple vernis mat aqueux, les crayons Swiss Wood affichent une forme hexagonale dévoilant une capsule rouge surmontée d’une croix suisse. Les trois crayons s’accompagnent d’une gomme et d’un taille-crayon en métal.

19,90 francs, le coffret.

www.carandache.com

sit venenatis, quis, ut ut libero