Slider

Un scarabée au poignet

La petite bête qui monte

Bug me ? Une toute nouvelle marque de bijoux suisse se déclinant au féminin et au masculin. Son emblème : la bestiole fétiche des Pharaons, le scarabée.
BUGME
A l’origine du projet, le designer Etienne Ruffieux et la styliste Marie Bouttecon. Ils se rencontrent au studio de création de Parmigiani Fleurier où ils travaillent en équipe à la conception de montres et de pièces d’Art haute horlogerie. Partageant la même vision du métier de designer, ils décident de mettre en commun leurs connaissances et savoir-faire en fondant Bug Me en parallèle à leurs créations horlogères. Une marque de bijoux -et bientôt de maroquinerie- qui a choisi pour animal fétiche le scarabée, petite bête sacrée et ultra symbolique que l’on retrouve dans l’imaginaire chinois, au Japon et surtout en Egypte ancienne où l’insecte représente le renouveau et la résurrection. «Ce projet, né il y a seulement quelques mois, s’inscrit dans une démarche de créativité et de respect des métiers d’art que nous relevons par notre emblème, le scarabée, transformé pour le lancement en un bracelet, s’assimilant à un grigri à porter tous les jours, tel un petit talisman», explique le duo. Carapace ciselée, pattes accolées de chaque côté de l’abdomen et antennes au repos, chaque détail est minutieusement travaillé. Et pas de jaloux : le bijou a été pensé comme une amulette unisexe, en fonction du cordon sur lequel il se promène. Bref, un grigri parfait pour les dandys.

www.bugme.ch

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Post Navigation